« Vivre et Travailler sans pesticides » les 20,21 et 22 mars

Tables rondes, ateliers, conférences, Poitiers sera le centre des réflexions pour « Vivre et Travailler sans pesticides » les 20,21 et 22 mars prochains. Un colloque organisé par le collectif d’associations qui a lancé « l’Appel de Poitiers  » en 2012 pour préserver la biodiversité

Rencontres.Pesticides.2015.Programme

 Pourquoi des rencontres nationales Pesticides ?

En Juin 2012, plus de 200 personnes réunies à Poitiers ont défi ni et signé au nom de
18 organisations représentatives le texte de l’« Appel de Poitiers – Urgence pour sauver
la biodiversité ». Depuis, plus de 5 000 personnes ont soutenu cet appel.
Entre les intentions gouvernementales en faveur d’une agro-écologie plus respectueuse
de l’environnement, de la biodiversité et de la santé humaine, les paysans, les apiculteurs,
les consommateurs, les citoyens sont cependant toujours pris en étau par des décisions
contradictoires et les intérêts privés des multinationales de l’agrochimie et des
semences.
L’intense lobbying mené par ces firmes s’inscrit dans une stratégie globale d’appropriation
du vivant. Les sociétés Trans Nationales détentrices des plus gros portefeuilles de
brevets ne se soucient ni de la santé humaine, ni de celle des abeilles, ni des services
rendus à l’homme par la biodiversité (en particulier celle les sols), ni de l’économie paysanne.
Face à cette situation, il est indispensable et urgent :
– d’examiner en profondeur les blocages qui freinent une évolution rapide des
mentalités, des procédures et des pratiques,
– d’éviter de stigmatiser les catégories professionnelles utilisatrices de pesticides
soumises à des contraintes réglementaires et économiques insupportables,
– de rendre visibles les alternatives existantes et de faire reconnaître la valeur
des savoirs paysans en mettant en avant les pratiques alternatives à l’utilisation
de pesticides,
– d’encourager la recherche participative et citoyenne sur ces alternatives,
– d’agir pour arrêter les cultures et la commercialisation des OGM issus de
transgénèse, de mutagénèse ou de tout autre procédés, des plantes pesticides et
de toutes les plantes brevetées,
– de continuer à nous approprier les connaissances indispensables et à élaborer
collectivement les argumentaires et les outils pour engager les actions à venir,
– d’informer et alerter les paysans, les citoyens et les décideurs sur ces enjeux.
C’est l’objet de ces nouvelles rencontres issues de l’Appel de Poitiers qui vont se tenir
du 20 au 22 mars 2015 par un événement d’ampleur nationale ouvert à l’ensemble des
acteurs concernés et au public de tous horizons, par des rencontres de travail constructives
et conviviales, afin de lancer publiquement les mesures d’urgence et prioritaires à
mettre en œuvre dès à présent.
Cet événement majeur s’inscrit en ouverture de la 10e
« Semaine internationale pour les alternatives aux pesticides »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :